Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/a4c43f40951a18d1453470c0902a413f/permaculture-certifiee/wp-includes/formatting.php on line 3402

SEL ?

Système d’échange local (SEL) :

  • Système d’échange de produits ou de services au sein d’un groupe fermé.
  • Ses membres échangent des biens et services selon une unité propre à chaque groupe. L’objectif est d’accéder à des échanges équitables et de tisser des liens.
  • Le SEL ne permet pas l’épargne car ce n’est pas une monnaie physique. Il se comptabilise en terme d’heure, de bien et de service.
  • Le SEL n’est pas du troc. Celui qui reçoit ne doit pas forcément rendre à la même personne. Il peut fournir un service à une autre personne
  • Les SEL se présentent sous forme d’association, permettant un gérance avec une base de donnée centralisée.
  • Il y a création de monnaie en terme de crédits. (Exemple : Si Albert rend service à Germaine équivalent à 10 SEL, Albert voit son compte crédité de 10 SEL, utilisable pour obtenir d’autres services. Inversément, Germaine voit sont compte débité de 10 SEL.)
  • Il n’y a pas de création sans qu’il n’y ait d’endettement, c’est un système à somme nulle.
  • Pas de problème par l’endettement car facile à rembourser en offrant des biens et services.
  • Les SEL ont pour but de promouvoir l’échange et les interactions au sein de la communauté.
  • Ils reposent sur la confiance et sur l’engagement moral.
  • Selon l’expérience, les SEL provoque la rencontre et génère le don.
  • Les SEL permettent à tous, surtout aux personnes en situation de pauvreté ou au chômage, d’accéder à des services et de revaloriser les compétences de chacun.
  • Délimité par une zone géographique telle que quartier, ville, région ou par un centre d’intérêt commun.

Vidéos :

Exemple de SEL :

  • SEL du Lac (Genève).

Unité d’échange : 20 grains de sel = 1 heure.

  • SEL de la Molière (Broye).

Unité d’échange : 1 Pierre = 1 minute.

  • Sel des rives (Neuchâtel).

Unité d’échange = les Quibus.

  • SEL Sous-Gare (Lausanne).

Unité d’échange : 20 Milan = 1 heure.

  • Unyversel (Yverdon).

Unité d’échange : 1 Pesta = 1 minute

  • SEL de Sion (Valais Central).

Unité d’échange : 1 grain de sel = 1 minute.

  • Tauschnetz Freiburg (Fribourg).

Unité d’échange : 10 Talent = 1 heure.

Fonctionnement des SEL :

  • Les services sont en principe 1h au tarif identique
  • Les biens échangés sont déterminés d’entente entre celui qui donne et celui qui reçoit. Idéalement avant l’échange
  • La devise est représentée par une unité d’échange, qui ne représente pas une valeur financière.
  • Une fois le montant déterminé, l’unité d’échange est débitée ou créditée des comptes du donneur et du receveur.
  • Ces échanges sont comptabilisés au sein du groupe. Il est courant de rendre un service à une autre personne que celle qui nous a rendu service.
  • La plupart des SEL ont un site internet qui permet d’offrir ou de trouver des biens et services.
  • L’adhésion demande souvent une petite cotisation pour contribuer au système. Une fois membre, les adhérents pourront librement échanger avec d’autres membres.
  • Le concept d’unité d’échange permet aux moins fortunés de ne pas avoir à investir dès le départ.
  • Il est courant d’avoir un compte négatif (plus de services reçus que rendus),    ce qui est acceptable si la personne est considérée dans le besoin
  • Pour éviter les abus, les SEL définissent une limite maximum pour la valeur d’un échange ainsi que le montant maximum et minimum qu’un compte peut avoir.
  • Apparus dans les années 80 au Canada
  • France : Depuis 1994, avec maintenant plus de 400 SEL en France
  • Suisse : Depuis 1992 (1997 en Suisse Romande), avec maintenant plus de 30 SEL en Suisse
  • Beaucoup de pays ont des systèmes d’échanges locaux
  • Autrefois gérés par comptabilité papier, la plupart utilisent dorénavant un système informatique.